Mélanie de Pissenlit et Coccinelle et Alex de Glup se confient sur leur parcours

      bébé , entrepreneure , femme

Cette semaine, mon amie Mélanie Albert de la compagnie Pissenlit et Coccinelle et moi discutions de nos parcours respectifs.

Son entreprise a 13 ans et la mienne 10 ans.

On jase souvent de nos bons coups, nos moins bons, nos états d’âme.  Nous ne nous sommes jamais autant parlé que dans la dernière année!

C’est que l’on a ouvert des boutiques à quelques mois d’intervalles. Pissenlit et Coccinelle a ouvert à Valleyfield au printemps 2017 et Glup à l’automne 2016 à Lachine.  Nous continuons respectivement de distribuer nos produits dans les boutiques spécialisées, en ligne, dans quelques grandes chaines mais nous avons chacune prise la décision d’ouvrir un pignon sur rue.

Lors de notre dernière conversation, nous avons eu l’idée d’écrire un texte sur nos constats et notre cheminement depuis l’ouverture de nos boutiques.

Et voici le résultat :

Mélanie

Je suis tombé dans l’entrepreneuriat sans trop savoir ou je me dirigeais. Il y a 13 ans je fondais Pissenlit & Coccinelle par besoin!  J’avais de grands rêves et beaucoup d’ambitions .

Aujourd’hui les rêves ont beaucoup changé.   Avec trois enfants :  Ma belle grande Flavie (mon ado de 14 ans) pour qui j’ai créé la ligne de produits, Léo (mon 8 ans, petit amour d’enfant différent), et le petit dernier Edouard (le petit prince de 2 ans aux ‘’cheveux couleur de blé’’ frisé comme un mouton).

Mes valeurs et ambitions ont changées…

En 2017 j’ai décidé d’ouvrir une boutique atelier inspirée par Alexandra de Glup qui me parlait avec tant de passion de son expérience.

J’avais envie de vivre la proximité avec les gens qui utilisaient mes produits. De prendre le temps de parler et de connaitre et rencontrer les parents qui m’encourageaient.  De ne plus être juste une administratrice, une gestionnaire. J’avais envie de ralentir de sortir de cette course folle des compétiteurs, de la recherche d’expansion de devenir une super entrepreneure, de performer, que mes produits soient partout au pays.

La vie m’a envoyé souvent des messages que j’ignorais…

Elle m’a dit de ralentir, ça allait trop vite, trop de travail, toujours ce stress qui te pousse à vouloir plus, de porter ton entreprise au sommet, croissance, chiffres, budget, travail de nuit quand les enfants dorment pas de vacances car le téléphone sonne toujours, les courriels entrent, les messages ne cessent d’entrer et je devais toujours y répondre. Je me suis arrêter un instant dans mon atelier une après-midi et j’ai regardée autour de moi, Léo qui me répétait sans cesse ‘’ regarde ma vidéo maman’’ pour la centième fois. J’ai réalisé à ce moment ce qui était important…

Aujourd’hui je ne suis pas là ou je me voyais il y a dix car mes objectifs ont changé.  C’est drôle parfois!

Oui mes produits se retrouvent un peu partout dans la province et j’en suis très heureuse, ça je continue avec beaucoup de plaisir.

Mais ma boutique est devenue mon refuge, mon endroit calme, l’endroit où je prends le temps de partager avec des mamans et papas. Je suis une maman entrepreneure et non juste une entrepreneure.

Lorsque je quitte le soir, je laisse le travail derrière pour le lendemain.

 

J’adore pouvoir faire des petits extra, un petit baume sans huile de X parce que le petit dernier réagit, un format familial par ce qu’elle adore la crème Carambole et qu’elle a 3 enfants. Prendre le temps d’être une maman qui aime rencontrer d’autres mamans et partager nos trucs.

Alexandra 

Je disais cette semaine à Mélanie que la dernière année fut la plus enrichissante de la vie de glup.  Et quand je parle d’enrichissante, je ne parle pas de revenus mais bien d’épanouissement, d’apprentissage, d’ouverture.  Le fait de pouvoir rencontrer quotidiennement la clientèle, de discuter avec eux, d’avoir l’impression de leur faire plaisir, de les guider dans leur choix .

Pour ma part, j’ai découvert que je pouvais faire un différence non pas seulement au niveau global, en distribuant à travers le Canada une collection d’accessoires fabriqué au Québec multifonctions et ajustables,  mais tout aussi bien au niveau local en contribuant à la revitalisation d’une artère commerciale d’une ville en pleine effervescence et en faisant la promotion du commerce local.

Dans une ère où l’on fait l’apologie du commerce en ligne, l’humain n’a jamais autant eu besoin de toucher, de voir, de discuter. C’est ce qu’offre un commerce de proximité!

Je suis une fille qui aime maximiser.  Maximiser, les fonctions, le temps, les efforts, les tissus, les produits dans mon frigo pour en faire des touski. A limite du TOC 😉 Je retrouve cet aspect dans ma gestion de glup encore plus avec un commerce pignon sur rue.  Alors que de toute façon je dois travailler sur ma collection, sa distribution,  sa gestion et son marketing, aussi bien le faire sur une artère commerciale où quelquefois par jour, la clochette de la porte sonne l’arrivée d’un gentille personne venue encourager l’achat local.  N’étant pas tributaire uniquement de l’achalandage, je m’enlève énormément de pression et je suis pas mal plus efficace qu’à la maison et moins triste que dans un bureau fermé.  J’aime l’humain, connaitre leur histoire, discuter. Je prends le temps avec chaque personne qui entre dans ma boutique de discuter et de lui offrir le meilleur de ce que j’ai au meilleur de ma connaissance.  J’aime aussi beaucoup proposer des produits et accessoires de d’autres créateurs québécois ou des coups de cœur que j’ai déniché en exclusivité. Ou encore créer des partenariats et offrir des pour briser l’isolement et partager des connaissances.

Ce changement de cap pour glup me plait et me fait réaliser à quel point une entreprise peut être amener là où on le veut.  La croissance manufacturière pure et dure?  Oui bien sûr,  mais jamais au détriment de ma qualité de vie et  celle de mes proches (sous-entendu ‘’enfants’’).  La proximité!  Oui et re-oui.  Proximité avec les gens, avec la ville, avec les fournisseurs, les clients, avec mes proches. Mais surtout, proximité avec mes valeurs…


Alexandra

Alexandra

Créatrice dans l’âme et dotée d’une facilité pour la gestion serrée, Alex avait tous les atouts pour réussir comme entrepreneure et l’a prouvé avec le résultat que l’on connait. Elle s’est organisée pour créer un environnement où elle pouvait continuer son développement professionnel à travers son entreprise, tout en voyant à l’épanouissement de ses fils en travaillant de la maison. Elle mène ainsi une vie bien remplie, loin de la routine (qu’elle déteste) et fidèle à son image: belle, pleine de petits bonheurs, d’humour et de renouveaux. Ce blogue est pour elle, qui aspire toujours à un monde meilleur, à une vie équilibrée, à faire du bien autour d’elle et à entretenir de belles relations humaines avec profondeur et intensité, la suite normale des choses. Alex peut être très fière des belles valeurs qu’elle lègue à ses enfants, Axel et Gabriel !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *